Projet d’établissement

L’enfant n’est pas un vase qu’on emplit, mais un feu qu’on allume.

            François Rabelais

1. Introduction

Ce document a été élaboré par les enseignants de l’école et approuvé par le Conseil de Participation.

Ce projet représente le contrat liant les familles et l‘école.

En inscrivant leur(s) enfant(s) dans l’établissement, les parents en acceptent les choix pédagogiques et actions concrètes tels que définis dans son projet d’établissement.

Nous vous en souhaitons bonne lecture.

2. Portrait de l’école

Notre école est un lieu où nous trouvons une équipe formée d’élèves, de professeurs, d’une direction, d’accueillantes, d’une secrétaire, de techniciennes de surface, d’un concierge, de parents et de partenaires.

 

Notre but commun est de former les adultes de demain.

L’école  Ulenspiegel est ouverte à tous, quelles que soient les origines sociales, culturelles et philosophiques et se refuse à toute sélection.

3.La réussite de l’élève, l’affaire de tous !

Les parents assurent un suivi scolaire en s’intéressant aux activités faites par leur enfant tout en laissant à l’enseignant son rôle pédagogique.

L’école joue un rôle dans l’éducation des enfants en leur inculquant le respect d’un certain nombre de règles de vie en communauté, mais elle ne peut, en aucun cas, se substituer aux parents qui gardent la pleine responsabilité en ce domaine.

Les parents fournissent un bien-être matériel aux enfants : tenue propre, correcte et adéquate, matériel en ordre, journaux de classe, avis et bulletins signés, paiements effectués  et motifs d’absence remis à temps.

Ils participent à la vie de l’école en entretenant des rapports positifs et constructifs avec les enseignants et en assistant aux évènements de l’école ainsi qu’aux réunions de parents.

Dans notre école, la communication parents/équipe éducative est favorisée par :

  • Le journal de classe qui sert de lien entre les parents et l’école
  • La farde d’avis
  • L’affichage d’avis  pour les informations relatives à la vie de l’école
  • L’affichage des travaux d’élèves , ce qui valorise leur travail
  •  Le retour à domicile des travaux réalisés en classe
  • Les bulletins et fardes d’évaluations
  • Les réunions de parents collectives et individuelles
  • Les évènements de l’école, moments conviviaux pour se rencontrer tels que

expositions, diverses réunions,fêtes, remise des prix…

  • Le journal de l’école
  • L’accueil  des enfants et des mamans .

Les accueillantes jouent un rôle affectif et social fort important : elles accueillent et

s’ occupent des enfants de manière attrayante et variée en dehors du temps scolaire.

Elles constituent un lien entre les enseignants et les parents.

Modalités de rencontre avec la direction ? avec les enseignants ? avec le PMS

Il n’est pas nécessaire d’attendre une réunion de parents pour s’entretenir avec un membre de l’équipe éducative, un rendez-vous peut être fixé à tout moment.

 4. Les valeurs

L’école Ulenspiegel est une école  où il fait bon vivre chaque enfant à sa place.

Le « plaisir d’apprendre » y est entretenu et nous le considérons comme un facteur de réussite. Tout au long de la scolarité , l’équipe éducative privilégie :

–       la maitrise des connaissances de base qui permettra aux élèves d’aller au plus loin de leurs possibilités

–       le développement de la confiance en soi

–       la valorisation des capacités de chaque élève et de son travail

–       l’autonomie des élèves

–   le respect de l’autre, la solidarité  et  la coopération.

Elle s’engage à instruire les enfants pour en faire des êtres complets, responsables et respectueux.

5. Nos pratiques au quotidien

Chaque année, les enseignants suivent des formations. Elles s’inscrivent dans un plan de formation commun à toute l’équipe éducative et permettent une réflexion approfondie des pratiques au bénéfice des élèves.

1. Compétences disciplinaires et transversales.

Nous développons les différentes disciplines telles que définies dans les socles de compétences :

Français, Mathématique, Eveil en histoire  et géographie, Eveil scientifique et technologique, Eveil artistique,  Psychomotricité/Education physique, le néerlandais dès la 3ème année primaire et le néerlandais précoce de la 3ème maternelle à la 2ème primaire.

Notre priorité est de rendre l’élève « compétent», capable d’utiliser ses savoirs , savoir-faire , savoir-être pour résoudre une situation nouvelle. Il doit être l’acteur de ses actions pédagogiques.

La maitrise du langage oral et écrit est une de nos préoccupations premières car  l’enfant ne peut  communiquer s’il ne peut mettre sa pensée « en mots ».

Des ateliers de langage sont organisés en petits groupes.

Donner du sens à nos productions d’écrit est l’ une de nos priorités.

En maternelle, les approches psychomotrices ( vivre les apprentissages  avec le corps ) et ludiques sont privilégiées tout au long de la journée  en respect avec la psychologie de l’enfant de cet âge-là.

Pour nous, le jeune enfant apprend en « agissant », apprend en « jouant ».

Nous assurons une continuité dans les méthodes utilisées.

La pédagogie différenciée est développée par diverses méthodes adaptées.

La diversité des  outils, des méthodes  et des consignes  amènent les enfants à acquérir les apprentissages de base (les socles de compétences) selon leur niveau et à leur rythme.

C’est ce que nous nommons « la différenciation ».

Des groupes de soutien / de perfectionnement sont mis en place grâce à la présence d’un professeur d’adaptation à la langue, d’une personne chargée de la remédiation.

 

Afin d’éviter les « ruptures », la continuité des apprentissages est assurée :

– par la remise du matériel et des référents des enfants dans le cycle suivant

– par l’utilisation d’une collection de manuels scolaires

– par l’organisation d’activités  en mélangeant différents groupes d’âges ( élèves de

maternelle et de primaire )

– par des animations PMS qui informent les parents et les élèves des

orientations scolaires et répondent à leurs questions

– par les concertations de l’équipe éducative qui favorisent  le  travail en équipes,

condition indispensable à la cohérence des pratiques

– parrainage de petits par les plus grands.

2. Découvertes, productions, créations

Notre  enseignement se base progressivement vers la construction de nouvelles connaissances grâce à des défis qui obligent l’élève à chercher des moyens de résoudre le problème, à procéder par essais/erreurs tout en faisant appel à ses connaissances.

Tous ces principes s’enseignent dès la maternelle.

C’est aussi apprendre à faire des efforts pour arriver à la solution.

Des projets ponctuels sont lancés et touchent les différentes disciplines. Ils

impliquent les élèves dans leurs apprentissages.

Il nous paraît important d’initier l’élève aux divers modes d’expression, à l’art.

C’est lui permettre de s’exprimer de différentes façons de lui apprendre à s’émouvoir,

et à développer son sens du « beau ».

3. Articulation pratique/théorie. ( concret , vécu à concept , abstraction)

Notre enseignement est principalement basé sur le monde qui entoure l’enfant en partant de son vécu, de l’actualité, de situations qui donnent du SENS aux apprentissages.

L’école se veut « ouverte » à la vie !

L’approche par la manipulation concrète, par l’observation et par l’expression de ce qui a été vécu  permet aux enfants d’accéder progressivement aux concepts, à l’abstraction.

Des « référentiels » sont construits par les élèves au regard des activités vécues. On y trouve les savoirs de base à maîtriser.

L’élève est acteur de ses apprentissages et il est au centre de ces derniers.

4. Equilibre travail individuel et collectif

En maternelle , tout au long de la journée , les enfants travaillent :

–        en ateliers ( par petits groupes ) :jeux symboliques (magasin, poupées…),

jeux de construction, jeux de société, expérimentations, jeux  psychomoteurs

–        seuls à la réalisation d’une tâche ( apprendre à finir son travail)

–        ensemble lors des mises en commun, réalisation d’un travail collectif

–        en petits groupes afin de répondre au mieux aux besoins des enfants.

En primaire, les élèves alternent les travaux collectifs et individuels.

Certains  leur permettent d’apprendre à planifier leur travail en les remettant dans les délais donnés.

Lors des travaux en équipes, les élèves sont amenés à écouter les autres et à

confronter leurs avis, leurs procédés.

 

5. Les évaluations

                            L’école fondamentale d’’aujourd’hui couvre 2 étapes :

            Etape 1 :                        de 2ans ½  à 8 ans EVALUATION Etape 2 :                    de 8 ans à 12 ans CEB
Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4
Accueil 1ère et 2ème maternelle 3ème maternelle1ère et 2ème primaire 3ème et 4ème primaire 5ème et 6èmeprimaire

 

Au terme du cycle 2 (Etape 1), les compétences de l’enfant seront évaluées par une évaluation commune à tous les élèves de la commune de Saint-Gilles.

Au terme du cycle 4 (Etape 2), les compétences de l’enfant seront évaluées par une évaluation externe de la Communauté française :le certificat d’études de base ( C.E.B).

L’évaluation formative :

Dès la maternelle , en cours d’apprentissage , nous pratiquons l’évaluation formative .

Elle nous permet de situer l’enfant en cours d’apprentissage et d’apporter, si nécessaire, des soutiens adaptés. Elle amène l’enfant à identifier son erreur et à y remédier.

L’erreur n’est pas considérée comme une sanction mais comme « baromètre » des acquis de l’enfant à ce moment-là de son parcours. L’évaluation se veut positive et constructive.

L’évaluation sommative :

Il s’agit du bilan des acquis des élèves en fin d’apprentissage.

En primaire, les résultats sont communiqués dans le bulletin ( 5 par an) sous forme

d’ appréciations.

Année complémentaire :

Dans le cas éventuel de la nécessité d’accomplir une année complémentaire, la spécificité du cas de l’enfant sera analysée par l’ensemble de l’équipe éducative .Des solutions adéquates et spécifiques seront mises en place.

6. Eveil aux professions

Les élèves sont sensibilisés  aux professions lors de visites, de lectures, d’interventions de personnes extérieures :

Exemples : boulanger, facteur, pompier, visite en classe d’un policier , d’un journaliste, d’un avocat ( « avocat à l’école »), d’un artiste (« Zinneke-parade) ……

7. Accès aux médias

A l’école , les élèves ont l’occasion  d’accéder aux médias :

  • Bibliothèque de classe et bibliothèque d’école
  • Utilisation de journaux (ex : presse quotidienne) et revues  «  le journal des enfants »
  • PC dans les classes
  • TV, DVD, K7, CD dans un local spécifique
  • Ordinateurs avec connection  Internet dans un local spécifique  pour effectuer des recherches.

 8. Activités culturelles et sportives

En maternelle , deux heures de psychomotricité ont lieu chaque semaine dans chaque classe, données par un€ psychomotricien(ne).

En primaire , deux heures d’éducation physique ont lieu chaque semaine. Les élèves se rendent à la piscine tous les 15 jours. Ces cours sont obligatoires.

Ponctuellement, des journées sportives sont proposées aux élèves : Adeps, ULB….

Régulièrement, les enfants assistent à des spectacles proposés par le Centre culturel.

L’école collabore avec le théâtre «Millevie » .

En dehors des heures de cours : des projets  DAS sont proposés.

Des activités en collaboration avec la bibliothèque et la ludothèque communales sont organisées.

D’autres sorties  rythment l’année scolaire : visites à la ferme, visites d’expositions et de musées, spectacles de théâtre, séances de cinéma…

Chaque année, 2 classes primaires partent en classes vertes à Hachy.

C’est l’occasion pour l’enfant de vivre en groupe tout en découvrant un autre milieu.

De nombreuses activités sont abordées avant, pendant et après le séjour.

Ces activités s’inscrivent dans le cadre des compétences à acquérir.

9. Citoyenneté

Nous mettons en place des pratiques démocratiques et des espaces de dialogue et d’écoute dans le respect mutuel.

L’école forme une communauté où des règles permettent de « bien vivre » ensemble.

Les règles et sanctions sont affichées dans chaque classe.

L’équipe éducative veille au respect de ces règles.

Chaque classe dispose d’un « tableau de responsabilités » qui évolue au fur et à mesure des années.

Des « conseils de coopération »  sont organisés dans chaque classe afin que les élèves soient des citoyens actifs dans l’école..

C’est un moment privilégié où les élèves ont la parole et font part de leurs souhaits en ce qui concerne la vie quotidienne de la classe, de l’école.

De plus, un « conseil d’école » est organisé avec un délégué de chaque classe élu par

ses pairs.

Les décisions prises au conseil d’école sont notées dans un cahier  et chaque délégué en

informe sa classe.

La propreté de la cour est gérée par les classes. Un contrat « Propreté » est rédigé

par le Conseil d’école.

Projet Santé

Prendre soin de sa santé, cela s’apprend par l’éducation à l’hygiène et à l’équilibre alimentaire. Chaque classe organise une collation « Santé ».

 Projet Environnement

Tri des déchets , gestes pour économiser papier/ électricité / eau / chauffage.

10. Ouverture sur le quartier

Ponctuellement, les élèves sortent à la découverte du quartier. Ces activités s’inscrivent dans les activités d’éveil et permettent aussi de découvrir le patrimoine et l’ histoire : statues , monuments , parcs, noms des rues…

Ces sorties ont des prolongements en classe.

     11. Un projet d’une année pour toute l’école !

Chaque année, toutes les classes se mobilisent autour d’un projet commun.

Cela nous permet de faire appel à d’autres partenaires et d’organiser des échanges

entre les classes.

Quelques exemples de projets  réalisés :

Peinture à la manière de ; création de jeux ; travail sur les contes.

 12. Intégration

Selon les besoins, l’école pourrait accepter d’intégrer un enfant avec un handicap ou

issu de l’enseignement spécialisé (Ecole du Parvis) avec ponctuellement des aides

spécifiques.

Tous les exemples cités précédemment le sont à titre indicatif et sont susceptibles d’être modifiés en fonction des projets de l’année.

 

Apprendre ?

Certainement, mais vivre d’abord,  et apprendre par la vie, dans la vie.

                                                                                 John Dewey

Ce projet d’établissement constitue le contrat que l’équipe éducative s’engage à respecter avec le soutien et la collaboration des partenaires, des parents et des élèves.

Notre projet d’établissement  s’inscrit dans le cadre :

-du Projet Educatif et du Projet Pédagogique du réseau de l’enseignement officiel subventionné adoptés par notre Pouvoir Organisateur

-du Projet Educatif et du Projet Pédagogique de la commune de Saint-Gilles

-du Décret « Missions » définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental

-du décret « Ecole de la réussite ».

Le projet  d’établissement est soumis à l’avis du Conseil de Participation qui en débat, l’amende ou le complète selon des procédures bien définies (art. 69 du décret Missions), propose son approbation par le Pouvoir Organisateur  (art.70), évalue périodiquement sa mise en œuvre (nous entendons par là, le « chemin parcouru »), propose des adaptations (art.68). Il est ajusté au moins tous les trois ans.

Construit par :                                                                                              Approuvé par :

Les Enseignants et la Direction                                         Le Conseil de Participation et

en date du ……………………..                            Le Collège des Bourgmestres et Echevins