Anaïs Lambert : qui êtes-vous ? par les P3S

par   01/05/2018

Anaïs Lambert : qui êtes-vous ?

Bonjour Madame Anaïs Lambert. Bienvenue dans l’école. Nous sommes les élèves de P3S. Nous sommes ravis de vous rencontrer. Elle est géniale votre histoire Germaines aux oiseaux. Nous allons vous interviewer.
Quel âge avez-vous ?
A.L : J’ai 31 ans.
Quand avez-vous décidez d’être auteure-illustratrice ? 
A.L : Au moment où j’ai décidé d’aller à l’école des illustrateurs à Liège. C’était à 18 ans. Mais avant cela, je dessinais déjà beaucoup sauf que je n’étais pas dans une école spéciale, artistique.
Est-ce que vous dessiniez quand vous étiez petite ? 
A.L : Oui, beaucoup.
Travaillez-vous toute seule ou avec quelqu’un ? 
A.L : Je travaille toute seule. On m’a déjà proposé de travailler sur le texte de quelqu’un d’autre et finalement, je n’ai pas terminé ce projet-là. Mais pourquoi pas travailler avec d’autres personnes !
De quoi vous inspirez-vous ? 
A.L : Pour le moment, c’est beaucoup la nature qui m’inspire. J’ai grandi dans le sud de la Belgique en Ardennes dans la province du Luxembourg. C’était un petit village et dès que je pouvais, j’allais jouer dehors après l’école. C’est beaucoup ces souvenirs-là qui reviennent quand je dessine.
Dans Germaine aux oiseaux, le petit enfant, est-ce une fille ou un garçon ?
A.L : C’est vrai que je ne l’ai pas défini. Peut-être c’est justement pour laisser le choix.
Pourquoi Germaine vole ?
A.L : C’est un passage important dans l’histoire. C’est une façon imagée de parler d’un sujet assez fort que certains ont certainement ressenti.
Pourquoi les oiseaux changent de couleur ? 
A.L : C’est aussi parce que c’est un moment assez fort qui exprime un grand changement dans l’histoire. Germaine est partie et c’était une façon de le montrer, de marquer ce changement.
Avec quoi dessinez-vous ? 
A.L : Pour Germaine aux oiseaux, j’ai surtout utilisé la technique du découpage et du collage, il y a aussi un peu de pastel et de crayon.
Pourriez-vous expliquer le passage de l’histoire « J’ai toujours des graines dans ma poche » ? 
C’est en lien avec l’image précédente. Germaine s’est envolée avec les oiseaux mais avant de partir, elle a transmis au petit garçon pas mal de choses dont l’amour des oiseaux et donc le petit garçon fait comme Germaine, il a aussi une poignée de graines dans sa poche.
Quel est votre pays préféré ? 
A.L : Je n’ai pas vu tous les pays donc c’est difficile de répondre mais j’aime bien la Roumanie, j’y vais beaucoup.
Quels livres aimez-vous ? 
A.L : J’aime beaucoup de livres et surtout ceux de Beatrice Alemagna.
Pourriez-vous faire un livre sur nous ? 
A.L : Je pourrais, c’est vrai (rire).
Quelle(s) langue(s) parlez-vous ?
A.L : Le français et mon papa est flamand donc je connais un petit peu le néerlandais mais je ne le parle pas beaucoup. Je connais un petit peu le roumain et l’anglais que je connais plus.
Quelle est votre couleur préférée ? 
Plutôt le bleu (en regardant sa tenue toute bleue).
De quoi parle votre dernier livre ? 
A.L : Je vous garde la surprise, je l’ai amené avec moi.
Merci de votre visite dans notre classe. Cela nous a fait plaisir de vous rencontrer. Nous vous encourageons à écrire plus de livres. Nous conseillons à tous d’aller acheter le kamishibaï Germaine aux oiseaux.
Les élèves de P3S